POLITIQUEL’activiste Kamira Nait Sid interpellée et placée en garde à vue

IMG_87461-1300x866

La coprésidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA), Kamira Nait Sid a été placée en garde à vue par la police à Alger en prévision de sa présentation devant le procureur du tribunal de Sidi M’hamed qui a émis un mandat d’arrêt contre elle.

Selon des sources proches du tribunal Sidi M’hamed, elle serait « citée dans trois affaires dont une en lien avec le leader du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) Ferhat M’henni »« Kamira a été interpellée près de chez elle à Draa Ben Khedda alors qu’elle est sortie pour faire des courses pas loin de chez elle » ajoute notre source.

L’alerte de sa disparition a été lancée il y’a deux jours par son frère Amar sur les réseaux sociaux après sa disparition de l’appartement ou elle séjournait à Dra Ben Khedda à Tizi Ouzou. Kamira, militante engagée pour la cause amazighe en Afrique du nord serait impliquée dans trois affaires en lien avec le MAK.

Suite à sa disparition, le Congrès Mondial Amazigh n’a pas tardé à réagir et à exprimer son inquiétude. « Le Congrès Mondial Amazigh n’accuse personne mais nous vous demandons instamment de déclarer publiquement si ce sont vos services qui ont enlevé et qui détiennent Kamira Nait Sid ou pas. Si cela n’est pas le cas, quels moyens l’Etat met-il en œuvre pour la retrouver le plus vite possible ? Quoi qu’il arrive, votre responsabilité individuelle est engagée ».

Nous avons contacté sa famille et ses proches affirment n’avoir reçu aucun appel de leur fille. Le code des procédures pénales garantit le droit aux personnes arrêtées d’effectuer un appel téléphonique dès leur placement en garde à vue conformément aux articles 51 bis et 51 bis 1.

Quelques semaines uniquement après le classement du MAK et RACHAD comme “organisations terroristes” par le haut conseil de sécurité, la cabale est vraisemblablement lancée contre les militants des deux mouvements.

اضف تعليق


تعليقات الزوار

الجزائر تايمز فيسبوك