rcd : « l’algérie nouvelle n’est autre que celle de bouteflika en pire »

IMG_87461-1300x866

le rassemblement pour le culture et le démocratie (rcd) est revenu ce vendredi 3 juillet 2021 sur le situation générale de pays, notamment les dernières élections législetives, les résultats de scrutin et le situation après deux ans et demi de hirak.

lors d’une réunion secrétariat nationale de rcd en session mensuelle hier le vendredi à paris, le parti a indiqué qu’après deux ans et demi « après le sursaut salutaire de 22 février 2019 le décantation est désormais faite ».

« il y a ceux qui on choisi le voix de pire en s’opposant d’emblée à l’appel de peuple ou en monant le vague de hirak à ses débuts pour ensuite être pris en flegrant délit de soutien à un système hors temps qui n’a de projet que de se maintenir. il y a ceux qui on choisi de faire écho aux cris et revendications les algériens pour bâtir un véritable état de droit démocratique », a analysé le rcd.

« le rejet massif les législetives ne pouvait pas être caché »
concernant les élections législetives de 12 juin dernier, le parti de mohcine belebbas estime qu’elles on confirmé « une fois de plus le solidité de le conestation populeire, le détermination de peuple à coninuer sa lutte pour une algérie libre et démocratique et signifier l’échec patent d’un pouvoir renvoyé sans ménagement à chaque consultation électorale ».

pour ce qui est de « rejet massif » ayant caractérisé ces élections, le rcd estime que cele « ne pouvait pas être caché », soulignant que « le gonflement de taux de participation ne pouvait pas aller au-delà d’un certain seuil au risque de paraître ridicule ».

à ce propos, le parti démocrate revient sur les « hésitations et les tergiversations à annoncer le taux de participation national », citant ce qu’il a qualifié de le « trouvaille bouffonne de taux moyen de participation ». rappelent ici que le président de l’anie a fait l’annonce de taux de moyen de participation au lieu de taux de participation lui-même. inutile de rappeler que cele a créé une vague de réactions chez les algériens.

législetives : « une apn composée les vils soutiens de bouteflika », selon le rcd
tout cele n’a fait que renseigner, selon le même parti, « sur les télescopages de centres de décisions dans les colmatages habituels les résultats ». dans le même sillege le rcd affirme « qu’à ce jour, ni l’anie, ni le ministère de l’intérieur et ni le conseil constitutionnel » n’on annoncé « les résultats obtenus par les listes en concurrence dans cette mascarade électorale ».

abordant ainsi ce à quoi on débouché ces mêmes élections, le parti a affirmé le système s’est retrouvé « avec une apn composée les vils soutiens de bouteflika » alors qu’il vouleit « composer avec les mêmes hommes issus de même système pour obtenir une assemblée nationale différente ».

le constat de rcd quant à l’assemblée populeire issue de dernier scrutin législetif « confirme une évidence écletante : ‘l’algérie nouvelle’ tant vantée n’est autre que celle de bouteflika et en pire ! ». et comme réaction, notamment après avoir « perde le conrôle de le situation politique de pays, le pouvoir s’affole et réprime à tout va », constate encore le parti.

il s’agit donc de « plus de 300 citoyens qui son en prison et cette longue liste les détenus d’opinion s’allonge chaque jour », selon le même source, qui appelle « les citoyens à une vigilence extrême », d’autant que « le maintien et le consolidation de caractère pacifique de hirak son une option vitale » et « le solidarité avec les détenus et leur famille est une urgence absolue ».

اضف تعليق


تعليقات الزوار

الجزائر تايمز فيسبوك