مجلة المخابرات الإرهابية تصف شباب الحراك بخفافيش الظلام

IMG_87461-1300x866

 أكدت افتتاحية مجلة الجيش لعدد شهر مارس على أهمية القرارات الأخيرة التي اتخذها رئيس الجمهورية، على رأسها حل المجلس الشعبي الوطني، التعديل الحكومي وإصدار عفو رئاسي في حق عشرات الموقوفين، في حين أن تلك الإجراءات لم تعجب محترفي التضليل، بحسب مقال الافتتاحية وهنا تقصد شباب الحراك.

وجاء في الافتاتحية مجلة المخابرات الإرهابية: “أن محترفي الإفك والتضليل “دولا كانوا، عصابات أو أفرادا”، تشبه الخفافيش تهوى الظلام والسواد، تستثمر حتى في الحراك والوباء، سلاحها التفرقة والتعفين ومشروعها فك روابط اللحمة بين الشعب وجيشه وإعادة النظر في كل ثوابت الأمة وفي مقدمتها النهج النوفمبري العبلاوي الدحدوحي الأصيل راكم فاهمين .”

وذكرت الافتتاحية أن موقف الجزائر من القضايا الإقليمية والدولية، كمساندتها للشعبين المالي والليبي في حل مشاكلهما بالطرق السلمية دون أي تدخل أجنبي ومساندتها المطلقة للشعب الصحراوي أو بالأحرى عصابة البوليساريو في تقرير مصيره مع أن العصابة الجنرالات كسرت رؤوسنا بأن الجزائر ليست طرف في النزاع المفتعل مع المغرب والجزائر مع الشعوب المستضعفة مع أنها صرفت من قوت الشعب أكثر من 500 مليار دولار على قضية خاسرة ليس إلآ زكارة في المروك وفي الأخير هربت علينا المروك في كل المجالات وجزائر القوة الإقليمية بقيت في موقعها مند الإستقلال حتى أصبح الحليب و السميد هدف و هم يلهت من أجله الزوالي بشكل يومي، وأضافت مجلة المخابرات الإرهابية أن الجزائر رفضت التطبيع مع الكيان الصهيوني وموقفها المبدئي مع القضية الفلسطينية وفي نفس الوقت تتعامل مع الكيان الصهيوني في الخفاء وتتوصل بالهبات من اللقاح تجي تفهم راسك يبلوكي من شدة الغباء و التفاق.وأضافت مجلة المخابرات الإرهابية أن كل هذه المواقف الثابتة للدولة الجزائرية أحرجت وأزعجت أطرافا كثيرة راحت تجند بيادقها ومرتزقتها وإعلامها لعلها تخفف من الصدمة وتحفظ ماء الوجه ثم تشكك في مواقف الجزائر الراسخة بمعنى كلام خرطي في خرطي.

بلقاسم الشايب للجزائر تايمز

اضف تعليق


تعليقات الزوار

  1. لمرابط لحريزي

    والله العظيم أسهل من هذا لا يمكن ان يكون. كل ارقام الـMAC و أرقام الـIMEI ديال كاع المسؤولين ديالهم، كاملين. كانسمع آش كايقولو في نفس الوقت ملي كايقولوه. ههههههههههههههههه الكلخ المكلخ، بنوعكنون المرادية والرابوني. كلهم مخترقون إلى القاع ديال جدهم

  2. قارئ

    Ces derniers jours, l'Algérie a mené une campagne massive d'arrestations contre des femmes appelant à la liberté et au renversement du régime algérien, qui a laissé les membres de la famille des détenues qui ref usent ce comportement, accusant le régime algérien de violer des détenues qui ont participé au mouvement populaire, dans l'expression, sur leur opinion de la liberté de la domination que leur impose le régime militaire algérien. Robert Colville, porte-parole du Bureau des droits de l'homme des Nations Unies, s'est déclaré gravement préoccupé par la détérioration de la situation des droits de l'homme en Algérie. Le Bureau des droits de l'homme a également appelé les autorités algériennes à cesser le recours à la violence contre des manifestants pacifiques et à mettre fin à l'arbitraire les arrestations et les détentions, et le Bureau des droits de l'homme des Nations Unies ont exhorté les autorités algériennes, sur la libération immédiate et inconditionnelle de tous ceux qui ont été arbitrairement arrêtés ou détenus en soutien au mouvement algérien, qui rejette le statut atteint par l'Algérie, et la Le Bureau des droits de l'homme des Nations Unies a appelé à l'abandon de toutes les charges retenues contre les détenus, qui sont soumis aux pires formes de torture et de mauvais traitements en détention, y compris dans ces violences sexuelles. Aujourd'hui, l'Algérie est devenue conf use entre les problèmes internes et l'échec de la gestion des affaires intérieures algériennes, et la tentative d'exporter ses problèmes internes, en créant un ennemi extérieur imaginaire, comme une tentative des dirigeants algériens de distraire le peuple algérien de son mouvement pour exiger le renversement du régime existant en Algérie, pas intéressé par ce que les affaires du peuple ont atteint aux Algériens de la pauvreté, de la faim et de la marginalisation accumulées depuis de nombre uses années, malgré la succession de présidents sur le règne de l'Etat algérien riche en pétrole et en gaz, et qui n'a pas réussi à présenter une vision stratégique claire au peuple algérien. Nous sommes venus citer le président algérien Tebboune, qui est sorti avec le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine, en donnant des leçons de liberté et des droits de l'homme perdus en Algérie, pour lui appliquer la sagesse qui dit «Quiconque a une maison de verre ne jette pas les gens avec des pierres.

  3. L'Institut royal espagnol  (Elcano ) a confirmé que l'Algérie, qui traverse une crise politique sans précédent, incarne "un exemple vivant et tangible d'un système de rentier qui dépend des revenus des hydrocarbures et des hydrocarbures". Dans un rapport publié par le Spanish Thinking Center, intitulé "L'Espagne dans le monde en 2021 ... perspectives et défis", "Tant que les revenus des hydrocarbures sont bons, les responsables algériens peuvent acheter la paix sociale en fournissant des subventions". "Les perspectives pour l'Algérie dans les années à venir sont loin d'être rassurantes" dans le sillage de "la forte baisse des revenus pétroliers ces dernières années couplée à la baisse des réserves de change", l'institut  (Elcano ), qui compte le roi monarque espagnol Felipe VI en tant que président d'honneur, a déclaré. Le Centre de Pensée espagnol a noté qu '«en plus de la situation économique et sanitaire très préoccupante en Algérie, la crise de la légitimité du régime s'aggrave de plus en plus». Le rapport ajoute que le système politique en Algérie "fait face à une mobilisation sociale sans précédent représentée dans le mouvement qui a duré 56 semaines consécutives, entre février 2019 et mars 2020", expliquant que les Algériens appellent à "l'adoption de réformes démocratiques et de l'establishment d'un état civil avec la séparation des pouvoirs. " Le rapport affirme que le référendum visant à approuver une nouvelle constitution, qui a connu le taux de participation le plus bas de l'histoire du pays - seuls 13,7% des électeurs inscrits ont voté pour elle - a mis en lumière le fossé entre les dirigeants et le peuple dans un contexte marqué par une augmentation et des difficultés économiques récurrentes. " L'Institut royal  (Elcano ) est un organisme créé en 2001 pour servir de forum et de groupe de réflexion pour l'analyse et le débat sur la situation internationale et les relations extérieures de l'Espagne. Le conseil de pilotage de l'institut comprend notamment les ministres espagnols des Affaires étrangères, de la Défense, de l'Éducation, de la Culture et de l'Économie. Son conseil d'administration est composé d'anciens chefs de gouvernements espagnols et de représentants de plusieurs multinationales espagnoles.

الجزائر تايمز فيسبوك