Confidentiel. Ahmed Ouyahia a quitté discrètement sa cellule à la prison d’Abadla (Béchar)

IMG_87461-1300x866

L’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia quitté dans la plus grande discrétion sa cellule à la prison d’Abadla située à 90 km au sud de Béchar, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. Ahmed Ouyahia ne se trouve plus en détention dans cette prison dans la wilaya de Béchar, l’un des établissements pénitentiaires les plus éloignés du pays. 

Nous avons pu effectivement confirmer au cours de nos investigations que l’homme qui a occupé de hautes fonctions au plus haut sommet du pouvoir de 1995 jusqu’à 2019 a été transféré vers un « autre lieu » où il séjourne actuellement. Le transfert d’Ahmed Ouyahia depuis Béchar a été géré dans le plus grand secret. Pour l’heure, la résidence dans laquelle il a été placé sous surveillance demeure méconnue et toutes les sources sécuritaires les mieux informées refusent de se prononcer sur ce sujet qualifié de « délicat ».

Cependant, une source proche de l’entourage de celui qui fut quatre fois chef du gouvernement entre 1995 et 2019, a attesté à Algérie Part qu’il a été transféré vers une « autre résidence surveillée » située au nord du pays pour bénéficier de soins et d’un meilleur traitement en raison de son état de santé qui n’a pas cessé de se détériorer dangereusement. D’après la même source, Ahmed Ouyahia n’est pas un détenu VIP comme tous les autres anciens hauts responsables et caciques du régime Bouteflika. « Ouyahia détient de nombreux dossiers compromettants et très sensibles qui peuvent porter atteinte à la sécurité nationale. De tous ceux qui ont été emprisonnés, il est le seul que l’on peut qualifier de véritable boite noire de l’Etat algérien », certifie enfin notre source.

Pour rappel, Ahmed Ouyahia, condamné à de la prison ferme dans de nombreux procès pour corruption et dilapidation de deniers publics, a été transféré de la prison de Koléa dans la wilaya de Tipaza à la prison de Abadla au sud de la wilaya de Béchar le 27 août 2020.

اضف تعليق


تعليقات الزوار

الجزائر تايمز فيسبوك