Emblème Amazigh : 04 manifestants placés sous détention provisoire à Alger

IMG_87461-1300x866

04 manifestants arrêtés vendredi premier novembre sont placés sous détention provisoire par le juge d’instruction auprès du tribunal de Sidi Mhamed à Alger. Ils sont poursuivis pour « atteinte à l’intégrité du territoire national » conformément à l’article 79 du code pénal.

Selon la députée et avocate Fetta Sadat « 05 manifestants sont placés sous contrôle judiciaire et 04 sous mandat de dépôt » en déplorant « des poursuites judiciaires dénuées de tout fondement légal » car « aucune disposition du code pénal n’érige en infraction le port de l’emblème Amazigh et ce symbole de notre identité militaire est loin de porter atteinte à l’intégrité du territoire national, car bien au contraire, il la consolide » dénonce Maitre Sadat.

Les deux manifestants Bouslat Rabah et Bellil Abdelghani arrêtés les même jour « en détention d’arme blanche » sont relâchés par le tribunal de Sidi M’hamed après une comparution directe.

Deux autres manifestants présentés au tribunal d’El Harrach sont aussi placés sous contrôle judiciaire pour le même chef d’inculpation.

Pour rappel, des dizaines de manifestants ont été placés sous détention préventive depuis le 21 juin pour détention du d’emblème Amazigh.

اضف تعليق


تعليقات الزوار

الجزائر تايمز فيسبوك