Grave dérapage policier : des manifestants passés à tabac

IMG_87461-1300x866

De jeunes manifestants ont été brutalisés, aujourd’hui 05 juillet 2019 à Alger, par les forces de répression policières déployées en force pas loin de la Grande poste. Une vidéo prise par Rachid Nekkaz, depuis son siège, témoigne de la violence disproportionnée et injustifiée dont ont usé les forces de polices face à des manifestants pacifistes.

 

La police n’a pas apprécié le nombre de drapeaux Amazighs brandis par les manifestants au milieu de la foule. La première unité composée d’une dizaine de policiers ont été repoussés par la foule. Quelques minutes plus tard, un énorme dispositif de police venu en renfort s’est forcé le passage parmi la foule dense présente sur la rue Abdelkrim El-Khettabi. Les manifestants divisés en deux groupes par les policiers ont tenté de résister, mais ces derniers ont commencé à matraquer les manifestants.

Au milieu de la bousculade, quelques manifestants ont été passés à tabac et roués de coups de matraque. Par terre, quelques manifestants vraisemblablement déjà blessés, ont encore été matraqués par plusieurs policiers alors qu’ils étaient hors d’état de nuire.

Cette violence n’est pas justifiée car les manifestants étaient à terre et ils ne montraient aucune résistance.

Alors que le pays fête le 57ème anniversaire de son indépendance et qu’il traverse une crise politique sans précédent, notamment après le discours très contesté de Abdelkader Bensalah qui insiste sur l’élection présidentielle à quelques jours de l’expiration de son mandat de 90 jours, le pouvoir ne montre aucun signe qui prouverait sa bonne foi pour aller vers une négociation.

Les manifestants ont descendu en flammes le Chef de l’état major, Ahmed Gaid Salah, et le chef de l’Etat Abdelkader Bensalah

 

اضف تعليق


تعليقات الزوار

  1. Ce ne sont pas de vrais policiers. Ce sont des miliciens choisis par Gaïd Saleh parmi ses soldats les plus fidèles et connus pour leur violence qu’ils ont déjà pratiquée lors de la décennie de KITUKI. ........................................... ............................................................................................................................... Rappelez-vous que ces criminels se déguisaient en ‘’terroristes islamistes barbus’’ et procédaient à des tueries au hasard des rencontres ou dans des endroits ciblés par leurs commanditaires. Le carnage de Ben Talha en est l’exemple le plus éclatant. ................................................................................... ............................................................................................................................... Si l’horrible tuerie s’est déroulée pendant 10 heures à Ben Talha c’est qu’à ce moment là, les téléphones por tables avec caméras n’étaient pas encore démocratisés  (Vive la Chine ) et étaient considérés par les criminels du système comme des armes dont les propriétaires devaient être exécutés immédiatement et sans aucune forme de procès. ............................................... ............................................................................................................................... Ce que nous avons vu de cette vidéo n’est que le ‘’lancement’’ d’un film horrible que Gaïd Saleh et ses sbires sont en train de préparer pour faire taire le Hirak. Vigilance  ! Vigilance  !

  2. تصرف لايصدر الا عن وحـــوش أبناء الوحـــوش....الوحوش تعتدي على أبناءالشعب الجزائري الحضاريين السلميين...وحوش في القرن ال21...

  3. les promesses et les coups de matraques avant de sortir la grosse artillerie les généraux ne sont pas près de lâcher le morceau le gigot est très appétissant depuis 1962 ils mordent dedans a pleines dents et c'est pas demain la veille qu'ils vont lui tourner le dos ils elaguent quelques branches mortes du régime pour faire semblant de débroussailler et tailler dans le vif pour sauver le tronc du cocotier et le reste des noix de coco

  4. ça prouve que le pouvoir n'est pas entre les mains des quatre B ni les cinq B si on rajoute Bouteflika a l'addition en vérité tous les A les B ne sont que des marionnettes et il ne sert a rien de s'étaler sur toutes les lettres alphabétique et se limiter au C comme caserne et au G comme généraux

  5. pas besoin d'aller voir une voyante pour savoir que les kituki sont les mêmes que les kitabaski généralement parlant c'est kasernatif

الجزائر تايمز فيسبوك