Louisa Hanoune dénonce : « Gaïd Salah fait campagne pour le 5ème mandat »

IMG_87461-1300x866

La secrétaire générale du parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune n’a pas tardé à réagir à la dernière sortie du chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah. Intervenant, aujourd’hui à l’ouverture des travaux du bureau politique de sa formation, elle dénonce une prise de partie en faveur du 5ème mandat du chef de l’Etat de la part de celui qui représente l’institution militaire.   

« Même le chef d’état-major, lui aussi est rentré dans la campagne politique pour un nouveau mandat pour le président de la République », dénonce-t-elle, en s’étonnant de cette sortie. « Le chef d’état-major avait déclaré récemment que l’armée ne s’ingérera pas dans la politique et ne permettra à personne d’entraîner l’institution dans ce domaine en rappelant ses missions constitutionnelles », rappelle-t-elle, avant de s’interroger : « ou est la neutralité de L’ANP ?»

Evoquant la position du parti concernant la prochaine présidentielle, Louisa Hanoune affirme que le comité central du PT devra se réunir prochainement en session extraordinaire, pour trancher la question de la participation du PT ou non à la présidentielle du 18 avril 2019.

« La rencontre d’aujourd’hui sera consacrée au bilan de la consultation interne, au dialogue avec les citoyens sur la question de la présidentielle et à la préparation de la session extraordinaire du comité central qui tranchera définitivement la question de la participation du parti ou non à la présidentielle », explique-t-elle.

La patronne du PT affirme qu’il y’a « divergence des vues des militants du   parti, notamment depuis l’annonce de la candidature du Président Abdelaziz Bouteflika ». « Qu’il participe ou non à la présidentielle, le PT s’exprimera sur les programmes électoraux, à travers une campagne politique intense, axée sur la souveraineté du peuple, dans le cadre d’une refondation politique et constitutionnelle, et ce à travers l’élection d’une assemblée constituante  nationale », estime-t-elle.

L’objectif de cette campagne, estime-t-elle, est de « faire face aux dangers internes qui   ouvrent la voie aux ingérences étrangères ». Dans ce sens, elle appelle « à une large mobilisation populaire qui prémunira la Nation contre ces dangers ».

« Chaque candidat est libre de formuler des propositions conformes à sa lecture politique de l’avenir du pays », ajoute-telle, soulignant que le Président Bouteflika « a le droit d’inscrire la conférence nationale à laquelle il appelle dans son message de candidature, en tant que   principal axe de sa campagne électorale ».

اضف تعليق


تعليقات الزوار

  1. كلبة منافقة يوم مع السلطة ويوم تلعبها ضدها

  2. منذ تاسيسها للحزب هي رئيسته اي اصبح ملك لها بتقادم و ما كسبته منه من اموازل و عقارات لا يعلمها الا الله لا يهمها العامل ولا البطال المهم عندها الثرثرة التي لا تغني و لا تسمن من جوع لمؤيدها لان كل الاحزاب دون استثناء رئسائهم تشبتوا بكراسيهم لان مفهوم الحزب عندهم هو الظهور و التمطط امام وسائل الاعلام لتحقيق اهداف ما بعد ما كانوا لا يساون بعوضة في حياتهم المهنية دون ان ننسي ان من يقول حزب معناه العميق سجل تجاري بمؤهل كبير حتي الجمعيات و النقابات ماشين في نفس المسار لكن الحمد لله من زمان عندما ينظم منا شخص الي حزب او جمعية او نقابة ما نعرفه شخص فاشل يريد الترقية بالتصفاق و حمل الكادر

  3. محمود

    لويزة وخليدة توةمي وبنغبريط رمعون يهوديات أصبحن من الطغاة وكذلك السعيد بوتسريقة وأخيه الأبكم المشلول وعمار أغيول

الجزائر تايمز فيسبوك