سؤال حيرني... لماذا كل هذا التسويق الإعلامي لللواء المتقاعد علي غديري

IMG_87461-1300x866

يعتبر جميع المراقبين الدوليين أن الانتخابات الرئاسية في الجزائر مجرد إجراء شكلي لنظام عبد العزيز بوتفليقة وذلك بسبب غياب أي مرشح قوي لمواجهته حيث تبدو الانتخابات الرئاسية في الجزائرعبد العزيز بوتفليقة في ابريل المقبل إجراء شكلياً لنظام عبد العزيز بوتفليقة الذي يحكم البلاد بيد من حديد بعد عشرين سنة من وصوله لكرسي الرئاسة بعدما ان عاشت البلاد عشرية سوداء.

لكن في الشارع الجزائري يُعبّر العديد من المواطنين عن استعدادهم للتصويت لأي مرشح ما عدا بوتفليقة وحتى في الدوائر المثقفة كان النقاش محتدمًا بين من يدعو لدعم اشخاص من احزاب المعارضة وآخرين كانوا يقترحون دعم وجوه من النظام مثل اللواء المتقاعد علي غديري وهو مرشح نشاز كما يصفه الجميع لكن الكل يتوهم انه قادر على هزيمة بوتفليقة رغم أنه معروف ان يده ملوثة بدماء الإبرياء والغريب أن الصحف الإستخباراتية المؤيّدة للنظام تصوّر الانتخابات كعرس ديمقراطي وهو ما ظهر بطريقة تعاطيها مع خبر ترشح اللواء المتقاعد علي غديري وذلك تحت عناوين اللواء المتقاعد علي غديري يواجه بوتفليقة وقالت الصحيفة اخرى إنّ اللواء المتقاعد علي غديري دخل على خط الانتخابات الرئاسية في مفاجأة غير متوقعة ربما تجعله الحصانلاالأسود في السباق الرئاسي أما صحيفة اخرى فحرصت في خبر إعلان اللواء المتقاعد علي غديري الترشح على ذكر أنّ اللجنة المكلفة بالانتخابات أكّدت أن إدارة الرئيس بوتفليقة تأمل في وجود تنافس حقيقي ومتعدد في الانتخابات الرئاسية المقبلة بينما قامت صحف كثير بإجراء مقابلة مع اللواء المتقاعد علي غديري قال فيها الأخير إنّه قادر على منافسة بوتفليقة في انتخابات الرئاسة وكتبت احدى تلك الصحف : شدد اللواء المتقاعد علي غديري على أنه يخوض غمار المعركة الانتخابية كي ينافس على الرئاسة وليس كما يتردد في الشارع بأنه ديكور حيث قال إنه يخوض الانتخابات الرئاسية للمنافسة وليس للتمثيل فقط (واللي حب يتكلم يتكلم) في ردّه على الكثير من التعليقات التي قللت من إمكانية أن يكون مرشحاً منافساً قوياً للرئيس عبد العزيز بوتفليقة.

 

ح.سطايفي للجزائر تايمز

اضف تعليق


تعليقات الزوار

  1. Tout ça, c’est de la poudre aux yeux. Rappelez-vous quand, à ses débuts dans son poste, le président Bouteflissa, avait déclaré : ‘’dites aux généraux de me bouffer s’ils peuvent le faire  !’’ C’était une déclaration convenue d’avance avec les généraux pour dire à la face du monde : Voilà, enfin  !, un président élu démocratiquement et qui tient ses généraux en laisse.xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx L’auteur de l’article a raison de faire allusion au ‘’ fonctionnement obscur de l’armée algérienne’’. C’est tout-à-fait bien le cas. Qui me dit alors, qu’il n’y a pas connivence entre Ali Ghdiri et Gaïd Salah pour que le premier soit élu, ‘’démocratiquement’’ aux yeux du monde, comme président de la république et pour que le second se maintienne à son poste de Président Directeur Général de la République Algérienne pro Domo-cratique et Populiste ? xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx x xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx Bouteflika a fait sa déclaration après sa désignation à son poste de marionnette à la présidence de la république. Le jeu serait naturellement découvert si A. Ghdiri faisait de même. Alors, les généraux lui ont soufflé de les attaquer avant les élections pour brouiller les pistes et revêtir les prochaines élections d’une chape d’obscurité que seul l’état-major algérien possède le secret.xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx Bouteflissa  (sur tous les plans ) a cru avoir gagné après sa curie use déclaration, mais il s’est fait piéger par ‘’ses’’ généraux qui l’ont étroitement cerné depuis sa désignation et le retiennent en otage même grabataire, sourd et muet depuis des années ; ce qui leur laisse toutes les voies libres pour dépecer leur pays et le vider de ses cadres et de ses citoyens honnêtes.xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx Est-ce que les généraux algériens prédateurs restent dans leur pays après la retraite ? Nooon  ! Ils sont tous à l’étranger pour se la couler douce et profiter pleinement de leurs butins en pétrodollars S.V.P  ! xxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx  (Pour les non initiés : Bouteflissa est un mot ou plutôt un nom composé de Bouteflika et Teflissa mot arabe dialectal maghrébin qui veut dire iflass ou banqueroute : Un trillion – 1000 milliards – de dollars ont été ‘’brulés’’ par Bouteflissa et ses généraux en l’espace de 15 ans de prédation sans scrupule, au point que les réserves en devises sont entrain de se réduire à peau de chagrin et que le Dinar algérien est devenu pire que le dollars zimbabwéen et tend vers zéro avec une vitesse vertigine use.xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxxx Pire encore, les généraux sont en train de prendre en otage et de mettre en péril le futur des algériens en mettant en marche et à plein régime le planche à billets. Jusqu’ici, plus de l’équivalent 45 milliards de dollars ont été imprimés. En fait, ce sont de faux dollars qui ne valent rien aujourd’hui mais qui pèseront lourd pour les futures générations de l’Algérie. les généraux le savent, mais c’est leur objectif  ! )

  2. Le régime fantoche des Bouteff ,Gay de Salah et consort,a défaut d'élire un Bouteff a ca use de sa sante dégradante ,pourrait préparer un scénario "démocratique "de façade pour élire un candidat du régime pour assurer la continuité du même régime fantoche autoritaire dictatorial sous la coupe de l’armée qui assurerait l 'impunité aux escrocs qui ont amassé des fortunes colossales illicitement au détriment du bien être que le malheureux peuple algérien soumis n' a jamais connu durant sa malheure use existence. Toute cette mascarade d’élections présidentielles orchestrée autour de la candidature de Bouteff pour un cinquième mandat serait du bluff ,un candidat du clan mafieux serait déjà désigné par la bande mafie use qui va l'emporter ,au scrutin d'avril 2019 face a Bouteff "démocratiquement" la grande artillerie sous contrôle d'un Sallal allait occuper le champ médiatique alors que les jeux seraient déjà faits. Qui donc serait le futur président élu par la mafia ,le pion du régime fantoche qui l'emportera pour remplacera Bouteff. Attendons pour voir.

  3. بسكري

    مجرم من مؤسسة ملىء بالمنحرفين السراق الملاعين قتلة الشعب الجزائري و هذا واحد من عصابة الاراذل يريد ان يقدم نفسه بديلا فايها الشعب الغبي الطحان كفاكم سكوتا و تحركوا لقد اكتشفت ان اطحن شعب و اغبى و اجهل شعب في العالم الجزائريين يدعون الرجولة و قد احتلتهم فرنسا 130 سنة يدعون الرجولة فحكمهم رجل ميت و هكذا فلا اضن ان هناك شعب في العالم يمرغ انفه في الطين مثل هذه الامة المسكينة لكم الله ايها الشعب المستكين

  4. yahdih

    C'est un lièvre, un gros liévre militaire à qui on a fait trop de propagande avant même qu'il n'annonce sa candidature. On le fait passer pour indésirable et pour l'armée et pour le clan mafiossi qui gère le pays "dit" algérie...Le Caporal Gaid Salah l'a tant tancé et menacé d'une façon trop apparente, trop médiatisée, trop ostentatoire pour faire vrai et le faire passer pour un candidat à prendre au sérieux et donner de la crédibilité à la mascarade "ELECTI  PRESIDENTIELLE" à L'Algerienne . Ghediri est un pion et rien de plus...La junte militaire opte pour un président qui ne parle et ne bouge point barre et ce sera l’invalide Boutef quel que soit le candidat qui se présentera devant lui  !

  5. LE 5 EME M ANDAT PRÉSIDENTIEL DE BOUTEFF EN 2019. Le régime fantoche des Bouteff ,Gay de Salah et consort,a défaut d'élire un Bouteff a ca use de sa sante dégradante ,cette bande mafie use pourrait préparer un scénario "démocratique "de façade a élire un candidat du régime comme Ali Ghediri pour assurer la continuité du même régime fantoche autoritaire dictatorial toujours sous la coupe de l’armée et surtout un Gay de Salah ,on pourrait faire le choix d'un individu de militaire en civil,qui une foi a El Mouradia assurerait l'impunité aux escrocs qui ont amassé des fortunes colossales illicitement au détriment du bien être que le malheureux peuple algérien soumis n' a jamais connu durant sa malheure use existence. Toute cette mascarade d’élections présidentielles orchestrée autour de la candidature de Bouteff pour un cinquième mandat serait du bluff ,un candidat du clan mafieux serait déjà désigné par la bande mafie use celui bien entendu qui va "l'emporter "au scrutin d'avril 2019 face a Bouteff "démocratiquement". La grande artillerie lourde sous contrôle d'un certain Sallal démagogue de service, qui allait comme par le passé ,occuper le champ médiatique a lui seul et de façon absurde aberrante et hypocrite pour tenter induire en erreur le peuple ,alors que les jeux seraient déjà faits préalablement pour la succession de Bouteff a moitie mort. Qui donc serait le futur président élu par la mafia de El Mouradia ,le pion du régime fantoche qui l'emportera pour remplacera Bouteff? Attendons pour voir.

الجزائر تايمز فيسبوك