Déclaration de Riposte Internationale: Halte à l’arbitraire et à l’oppression!

IMG_87461-1300x866

La répression a encore frappé en Algérie. Cette fois, à Vgayet, où de nombreux citoyens ont organisé une manifestation Pacifique pour exiger la libération du jeune Marzouk Touati, arbitrairement emprisonné depuis janvier 2017 pour délit d’opinion. Dépêchés avec grand renfort, les services de police ont procédé à de nombreuses arrestations parmi les manifestants, hommes, femmes, journalistes, militants des droits de l’Homme dans une opération marquée par une violence implacable.

Le pouvoir algérien persiste dans son entêtement à étouffer les libertés fondamentales au mépris de ses engagements par ailleurs, dans les conventions internationales “Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques” ratifié le 16-05-1989 publié au J.O N°20 du 17.05.1989, qui stipulent le respect et la protection des droits de l’homme.
Marzouk Touati est condamné à 7ans de prison ferme pour avoir publié dans son blog une interview d’un diplomate israélien.

Riposte internationale ne cesse d’alerter l’opinion nationale et internationale sur ces atteintes aux droits des Algériens à s’exprimer librement et faire valoir leurs droits de citoyens. Riposte Internationale, apporte son soutien aux manifestants pour dénoncer la politique d’oppression et de répression qu’exerce le pouvoir sur les citoyens.

Riposte Internationale exige la libération immédiate de Marzouk Touati et de tous les détenus pour délit d’opinion. Mobilisons-nous pour le respect de nos droits et de nos libertés.

 
Sadek Hadjou

اضف تعليق


تعليقات الزوار

الجزائر تايمز فيسبوك