Communiqué de l’URK : « C’est un Etat indépendant que nous revendiquons »Communiqué de l’URK : « C’est un Etat indépendant que nous revendiquons »

IMG_87461-1300x866

Il devient de plus en plus évident que l’Algerie arabo-islamiste colonise la Kabylie. Elle se comporte comme tous les États coloniaux qui ne lâchent du lest que quand ils sont acculés au mur. En plus de la brutalité qui singularise les oppresseurs, l’Algérie arabo-islamiste se distingue par une épouvantable mise en scène politique, à chaque fois qu’elle s’apprête à capituler devant la Kabylie.

Cette fois-ci, pour camoufler la montée en puissance du projet de l’indépendance de la Kabylie, l’Etat algérien a ordonné à ses députés de refuser la promotion de Tamazight afin de faire briller un président grabataire qu’aucun Kabyle, à part ceux qui sont payés pour abîmer la Kabylie, ne reconnaît.

Du côté algérien, le colonialisme arabo-islamiste, essaie de contenir la revendication d’indépendance de la Kabylie pour qu’elle ne fasse pas tâche d’huile, surtout quand on sait que la loi des finances 2018, signée par Bouteflika lors du même conseil des ministres décrétant Yennayer, une journée chômée et payée, verra la flambée des prix des produits de première nécessité. Cet acquis pour Imazighen, arraché par le sang de nos glorieux 127 héros kabyles et par l’obstination de nos Imusnawen et artistes, n’est en aucun cas imputable à l’Etat algérien. Ce dernier nous a fait subir les plus dures souffrances pendant 55 ans avant de nous céder un statut de sous-culture. Les Kabyles savent très bien qu’un serpent n’embrasse pas, il pique.

Pour reprendre notre Amusnaw, Dda Lmulud, en ce centenaire de sa naissance, que le pouvoir a choisi pour noyer notre espoir de liberté, l’incendie qui ravage nos cœurs est tellement immense qu’il n’y a qu’un Etat kabyle indépendant pour l’éteindre. Ce n’est certainement pas   cette annonce par l’agence de presse algérienne qui consacre le jour de l’an Amazigh, Amenzu n Yennayer, journée chômée et payée qui s’apparente plus à « un fait de prince » qu’à une disposition législative, qui assouvira notre soif de liberté.

Au plus près des préoccupations du peuple kabyle, l’URK luttera jusqu’à ce que le Peuple kabyle retrouve sa souveraineté. C’est notre seule espérance pour vivre en tant qu’hommes accomplis.

La décision du président algérien est le dernier acte d’une mascarade savamment orchestrée par le pouvoir et sa clientèle de l’opposition qui forment le système. Entamée par l’exhumation d’un vieil amendement et complété par une pétition négociée au préalable dans les coulisses. Entre les deux actes, les mains de l’ombre se sont agitées pour faire sortir les gens dans la rue. Un scénario monté de toute pièce pour offrir sur un plateau d’argent le rôle de sauveur au plus anti-kabyle des présidents algériens.

Loin de partager les réjouissances auxquelles invitent les complices du pouvoir algérien, l’URK reste plus que jamais engagé dans la lutte pour l’indépendance de la Kabylie. De quel secours sera un Yennayer chômé et payé face à une école algérienne qui d’année en année arabise et salafise nos enfants? De quel secours sera une Tamazight langue officielle dans une constitution liberticide et qui institutionnalise le racisme anti-kabyle?

L’URK ne quémande plus rien au pouvoir algérien illégitime en Kabylie. Il travaille à l’édification d’une République qui aura pour langue officielle Taqvaylit. Il travaille à doter la Kabylie de toutes les institutions nécessaires à la mise en place d’un état social régie par les idéaux démocratiques.

Pour signifier notre rejet clair et catégorique du pouvoir algérien, et consacrer l’esprit de fraternité et d’entraide nous appelons le peuple kabyle à répondre massivement aux marches pour l’indépendance de la Kabylie, le vendredi 12 janvier, premier jour de Yennayer.

Cellule de communication de l’URK


اضف تعليق


تعليقات الزوار

  1. BOUKNADEL

    Le peuple Amazigh est une réalité historique infalsifiable et incontournable . Un peuple Amazigh ,ancré en profondeur dans l'histoire de la région du Maghreb,existait bien avant même la création par la France colonialiste du pays appelé l’Algérie. L'histoire est présente dans la mémoire du peuple Amazigh et dans celle de région également qui témoigne avec force et sans ambiguïté que le peuple Amazigh existait bien avant l’intrusion  (foutouhat ) islamiques  (conquête si vous voulez ) des arabes ,des Ottomans et des français apres. Chercher a nier hypocritement l'existence de ce peuple Amazigh enraciné ,serait tenter de falsifier toute l' histoire de la région. Malgré l'arrogance et l'intransigeance du régime raciste et barbare harki, et son refus catégorique d’accorder a ce peuple libre Amazigh son indépendance légitime et légale, un peuple amazigh qui ne partage d'ailleurs aucune valeur ni similitude culturelle ni même ses traditions ancestrales avec les arabes descendants des Bnou Hilal qui dirigent l’Algérie . Le peuple Kabyle libre courageux et déterminé, qui durant des dizaines d’années de lutte acharnée pleine de tout genre de sacrifices y compris en tres nombre uses vies humaines amazighs massacrées et par dizaines par le régime harki barbare ,comme durant ce qui est appelé le printemps amazigh. Les kabyles comme toujours dans le passé, restent et demeurent décidés et déterminés farouchement a aller jusqu'au bout quelque soit le prix fort a payer,pour leur indépendance confisquée. Un peuple Amazigh ,qu'absolument rien ne lie aux despotes arabes algériens a part la colonisation de leur pays la Kabylie ,des barbares arrogants de colonisateurs ,qui ont prix le peuple en otage durant des décennies d’occupation illégale et qui ne lésine jamais sur les moyens forts a mettre en œuvre pour tenter d'effacer et rayer carrément la culture du peuple amazigh et même son existence d'ailleurs, mais sans jamais y parvenir. Le peuple kabyle amazigh ,ne cessera jamais de réclamer ses droits légitimes a l’indépendance ,il finira coûte que coûté par réussir a arracher sa souveraineté et a restaurer sa culture Amazigh sur ses territoires spoliés toujours sous colonisation algérienne,des droits que le régime harki qui chercherait et œuvrerait inlassablement par tous les moyens en sa possession pour les enterrer. La culture amazigh est triplement résistante et solide comme de la roche et bien ancrée ,qui restera intacte pour l'eternite La lutte pour indépendance de la Kabylie qui est une lutte légitime reste pacifique mais face a l'arrogance et l'intransigeance du régime barbare harki qui utilise la violence extrême et la matraque contre les peuples Amazigh kabyle et Mzabit, on ne sait pas de qui demain sera fait. Si une lutte armée s'imposait ,ce qui n'est pas souhai table de la part du peuple Amazigh et bien elle verrait le jour. Un régime harki hypocrite ,qui sacrifie son temps et ses pétrodollars par centaines de milliards de dollar pour l’indépendance ,dit -il par "principe" pour le mouvement du polisario qui est une création récente qui a coûté au peuple algerien la peau des fesses durant des décennies de soutien apportee au polisario ,alors que ce même régime barbare et violent, continue de ref user catégoriquement son indépendance légitime et légale réclamée par le peuple Amazigh kabyle dont la population serait de plus de 12 millions d’âmes ,toujours sous colonisation algérienne et qui dispose d'un gouvernement en exile en France depuis de longues années... Le régime harki arrogant se devrait ,pour sauver l'Algérie de l'abîme,se rendre a l’évidence et accepter de négocier franchement avec le peuple Amazigh son indépendance ,avant qu'il ne soit trop tard et ce serait dommage que les conséquences de ce refus d'accepter une réalité historique incontournable se transforme un jour en cauchemar et ce serait regret table a tout point de vue. Prions pour la paix et la compréhension mutuelle des peuples au moment ou des forces du mal bien décidées a mettre le feu partout dans le monde arabe ,des force destructrices ennemis qui agissent et œuvrent inlassablement dans l'ombre ,qui chercheraient et œuvreraient pour voir tous les pays arabes dont ceux du Maghreb egalement a commencer par la Libye ,détruits par des guerres civiles.

  2. CHAOUI

    BOUKNADEL : Occupes-toi des Amazigh Marocain qui sont persécutés dans le Rif , nous Amazigh Algérien  (Kabyle, Chaouia, Beni M'zab ,Targui  ) dans tout le territoire National ,on à feté le nouvel an berbére avec enthousiasme et voici ce qu'a dit le Wali de Tizi-ouzou Mr: Mohamed Bouderbali, qui n’a pas manqué de présente ces vœux hier à l’occasion du nouvel an berbère, lors de son intervention au forum de la radio locale. «Asseggas ameggaz à l’ensemble des Algériens et aux citoyens de notre wilaya. Cette année, Yennayer revêt un aspect particulier, puisque la journée a été décrétée par le président de la République journée chômée et payée. La langue amazighe a été également promue langue nationale et officielle, en plus de plusieurs mesures, notamment la création d’une académie qui sera le pivot de la promotion de la langue et de la culture amazighes. Yennayer est un repère fondamental, il sera célébré dans les 48 wilayas sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika», dira le wali. Passant au vif du sujet du Forum, le développement de la wilaya, le wali est revenu sur l’investissement, les zones d’activités et les problèmes liés au foncier : «Le développement n’est pas seulement du ressort de l’Etat, il concerne toutes les parties de la société. Nous en faisons notre cheval de bataille. Notre wilaya dispose de 16 zones d’activité avec un potentiel de 228 hectares. Il y a la possibilité de créer 4 autres zones à Draâ El-Mizan, Tizi Gheniff, Fréha et Timizar, sur une superficie totale de 111 hectares, en plus des zones de Boukhalfa et Aghribs.» Le wali fera également savoir : «1 100 demandes d’investissement ont été recensées. 295 projets sont validés et une cinquantaine d’investisseurs ont leur permis de construire et sont en phase de lancement. C’est un investissement de 777 milliards de DA qui permettra de créer 16 000 emplois. Il nous reste aussi la zone d’activité de Souamaa dont le projet de création remonte à 2011 mais que nous n’arrivons pas à concrétiser. Mais nous sommes toujours sur le dossier, afin de lever toutes les contraintes. L’assainissement du foncier se poursuit, il se fera le plus tôt possible. Nous ne devons plus compter uniquement sur les subventions de l’Etat». L’élu est un partenaire incontournable Au sujet des lenteurs administratives, Bouderbali reconnaitra : «Elles existent certes, mais nous faisons des efforts pour être plus rapides et plus efficaces. Pour les investisseurs, nous avons donné des instructions afin de les accompagner et les encourager. Nous ferons en sorte que notre wilaya devienne attractive». Revenant sur le rôle des élus locaux, le wali insistera : «L’élu est un partenaire incontournable qui doit s’inscrire dans le sillage de la politique du gouvernement par du dynamisme et un esprit d’initiatives. Les communes ont leurs spécificités et leurs potentialités, que chacun s’adapte à ses moyens en créant des mini-zones d’activité par exemple. Nous travaillerons dans la collégialité et la coordination. Les subventions PCD sont toujours maintenues à 3 milliards de dinars pour cette année 2018». Le wali rappellera que la wilaya a reçu 6 milliards de dinars, ce qui a permis le lancement de 200 opérations, notamment dans le domaine de la réhabilitation des chemins communaux. Concernant les oppositions, le wali regrettera : «C’est malheure usement une réalité plus perceptible à Tizi-Ouzou qu’ailleurs. Les oppositions sont un frein au développement. Nous œuvrons pour changer les mentalités, car cela nous coûte très cher». Abordant le raccordement au gaz naturel, le wali dira : «L’Etat a investi, rien qu’à Tizi-Ouzou, 46 milliards de dinars pour le gaz naturel, ce qui a fait augmenter le taux de raccordement à 84%, alors qu’il n’était en 2000 que de 10%. Chaque foyer raccordé coûte à l’Etat 17 millions de centimes. Le réseau de transport réalisé est de 441 kilomètres et celui de la distribution est de 9756 kilomètres, c’est pharaonique. L’effort se poursuivra pour atteindre les 100%». Le dossier du logement a été également abordé : «La wilaya a bénéficié d’un programme de 135 972 unité tous segments confondus et de 83 000 aides à l’habitat rural de 70 millions de centimes». Le CAC mis en service au plus tard à la fin du 1er semestre Questionné sur le secteur de la santé, Mohammed Bouderbali a indiqué : «Le projet du CAC est suivi régulièrement, nous espérons une mise en service dès le mois d’avril ou au plus tard à la fin du premier semestre, j’en fais un objectif primordial. L’EPH de Ouadhias avance bien, nous souhaitons aussi le mettre en service courant de cette année. L’EPH de Bouzeguène a été confié à une entreprise qui procédera à son lancement début février». Après avoir abordé les projets en cours dans le secteur de l’enseignement supérieur et celui de la formation professionnelle, le wali s’étalera également sur les projets en cours dans le secteur de l’éducation : «Les projets entrant dans les domaines de la santé, des ressources en eau et de l’éducation ont été dégelés par le gouvernement», a-t-il affirmé. Interpellé sur la grève du CNAPESTE, le wali dira : «Je dirai qu’elle n’a pas lieu d’être. Le point central est l’élève et nous avons tous une responsabilité morale envers lui. On ne doit pas prendre nos enfants en otages pour quelque motif que ce soit». Le wali s’est ensuite étalé sur les secteurs de l’agriculture, du tourisme, de l’eau, de l’environnement et de la fibre optique : «Internet est aujourd’hui indispensable, des efforts se font tous les jours pour améliorer notre taux de couverture qui est actuellement de 52%».

  3. Amokrane Bouitrane

    Le peuple Amazigh kabyle toujours sous colonisation du régime algerien ,finira par arracher son indépendance et sa souveraineté confisquées quoique ferait le régime harki pour en retarder l'échéance. La Kabylie reste le dernier territoire nord africain toujours sous colonisation étrangère en Afrique. L'arrogance et l'intransigeance du régime harki face a la légitimité du droit a l' indépendance de la Kabylie ,ne ferait qu’accentuer la détermination et le renforcement de la lutte contre le régime harki a tous les nouveaux jusqu’à la victoire finale qui serait proche plus qu'on ne peut le croire. Plusieurs pays arabes et africains et dans le monde occidental même attendent l'occasion propice pour reconnaître officiellement la République Kabyle qui dispose d'un gouvernement provisoire en exile de longue date et précisément en France dont le Président est S.E Mr Ferhat Mhanna ,le leader Amazigh kabyle qui se consacre corps et âme a la ca use du peuple kabyle,un peuple Amazigh Kabyle ancré profondément dans l' histoire de notre région du Maghreb avant même la création par la France colonialiste de ce qui est appelle l’Algérie... Le peuple kabyle a souffert le martyre durant des décennies et a connu toutes sortes d'exactions barbares du régime colonialiste harki ,des dizaines de kabyles avaient été sauvagement massacrés et des centaines étaient torturés dans les geôles des harkis par les forces du régime barbare,au vu et au su du monde hypocrite et corrompus qui fermerait ses yeux sur les atrocités monstres commises par les harki colonialistes contre le populations amazigh de Kabylie et de Ghradaiaa,un silence complice contre l' attribution de contrats juteux de gaz et de petrole par centaines de milliards de dollar dans des achats de la Khourda russe et d'autres équipements de Mama Franca ,les protecteurs du régime harki barbare... Vive la République de kabylie ,vive le peuple Amazigh de Kabylie et vive le peuple Amazigh Mzabit de Ghardaia toujours sous colonisation algérienne..

  4. CHAOUI

    Amokrane :Je suis sur et certain que tu n'es pas un vrai Kabyle ,tu dois être un de ces lâches fils de harki qui commentent sous le pseudo des Kabyles Algériens ,tu vas crevé sale pédé de jalousie ,même les Kabyles les plus virulents sont conscient que leur seul patrie c'est l'Algérie ,à part ceux qui mangent de la ;sauce Française comme toi ,je suis Amazigh de père et de mère,un chaoui pur race ,je te donne ma parole que 85% des Kabyles sont fier d’être des Amazigh Algérien, le grand chanteur Idir l'un des fondateur du MCB vient de se réconcilier avec sa vrai identité d'Algérien-Kabylie ,toi et tous ceux de ton espèce, les fils de harka resté en France on n'a pas besoin de vous,l'Algérie restera indivisible par la volonté de tout son peuple .Parole de CHAOUI

  5. أمقران

    نحن أمازيغ عربنا الإسلام والله ما تعلمنا اللغة العربية إلا لأنها لغة القرآن ولغة أهل الجنة في الجنة وكما تعلمون أن الذين اعتنقوا الإسلام من جنسيات متعددة يتعلمون اللغة العربية ليتعلموا بها هذا الدين ولا تقبل لهم صلاة بغير اللغة العربية واما الذين يرفضون اللغة العربية إنما هم في الحقيقة يرفضون الإسلام ونحن نطمئنهم أن الإسلام بخير من دونكم وأن الجنة مليئة بدونكم ومن هرب من الجنة فلم يجد إلا النار وبئس القرار.

الجزائر تايمز فيسبوك