Anissa Boumediène est fière d’être la femme d’un dictateur

IMG_87461-1300x866

C’est une véritable nostalgique d’une époque dictatoriale, vraiment révolue,  qui s’est exprimée ce mercredi sur TSA. Il s’agit de Anissa Boumediène, veuve du « grand » dictateur Houari Boumediène. Cette dame, au lieu de présenter des excuses officielles et publiques, à la place de son mari, pour tout le mal qu’il avait fait aux algériens mais beaucoup plus au peuple kabyle, s’est évertuée à nous présenter ce personnage comme un véritable ange.

On aurait eu les larmes aux yeux en lisant les propos d’Anissa Boumediène, parlant de son époux, si on ne connaissait pas amplement Mohamed Boukharrouba (c’est le vrai nom de Boumediène). Anissa Boumediène aurait réussi à faire avaler la pilule si les « méfaits » de son époux et tous les abus dont il a été l’instigateur n’étaient pas du domaine public.

Etant pratiquement l’un de premiers présidents de l’Algérie indépendante, Boumediène a naturellement une grande responsabilité historique de la situation de désespoir total et de fragilité absolue que vit le pays actuellement. Les algériens ne font que récolter la tempête du vent semé par Boumediène dans les années 1960 et 1970.

On aurait bien compris qu’une femme (surtout quand elle reste fidèle à la mémoire de son époux) ne pouvait naturellement pas dire du mal de son mari, fût-il Houari Boumediène mais au moins, elle aurait pu se fourvoyer dans son mutisme au lieu de réveiller ainsi de vieux démons. Il suffit de citer les noms de Mohamed Khider et Krim Belkacem, sans faire aucun commentaire, pour avoir une idée de ce que fût Boumediène. Sans compter le fait qu’il avait fait de la lutte contre les kabyles, que nous sommes, et otre langue et culture, l’une de ses priorités absolues.

Dans un discours public, dont l’enregistrement audio-visuel existe, Boumediène n’avait pas hésité à traiter les kabyles de racistes. On ne s’étalera pas ici sur les frasques politiques de Houari Boumediène car il faudrait des centaines d’articles. Juste un mot. La veuve de Boumediène n’a pas hésité à traiter notre journal de « torchon » et nos rédacteurs de « journaleux ».Venant de la part de l’épouse d’un oppresseur de la trempe de Houari Boumediène,   honni par tous les kabyles et même par une partie des algériens conscients, de telles « injures », plutôt que de nous effleurer, nous honorent. Un dictature ne tolère dans « sa » presse que les louanges. On découvre que c’est aussi le cas de l’épouse d’un tyran.

Tahar Khellaf

اضف تعليق


تعليقات الزوار

  1. توفيق

    وهو الرئيس الوحيد الذي لم يترك لأهله دار ، لكنه رقى الحركى أذناب الإستعمار وأبعد المجاهدين الأحرار وكان جزاؤه القتل بالسم من طرف الحركى الذين رقاهم ليستولوا على البلاد وينهبوا أرزاق العباد ويحاربوا الدين واستبدلوا القرآن بالقوانين.وحتى هذه الزوجة سلبوها بيتها ورموها في الشارع.

  2. حفناوي

    وكل سجان يسمونه رئيس والدكتاتورية تعليمات غربية للجانين مطلوب منهم أن يكونوا قساة شديدين قتلة نهابين مغتصبين وبالأخص على من لهم دين

  3. فريد

    هذا الدكتاتور لم يسرق سنتيما من بيت المال لكنه قرب الحركى ورقاهم في الرتب وأبعد المجاهدين وكان جزاؤه أن قتله الحركى بالسم واستولوا على البلاد ونهبوا الثروات وذبحوا العباد وحتى هذه الزوجة سلبوها بيتها ورموها في الشارع.واستمروا في محاربة الإسلام والمسلمين.ولا زالوا من وراء الستار هم الحاكمين الفعليين يطبقون قوانين الإستعمار ويتلقون التعليمات من وراء البحار.

  4. النذير

    يبنون الفنادق للخمور والقمار والزنا والفجور والملاعب لكنهم لا يبنون المساجد وغذا بناها المسلمون ينهبون مداخيلها من التبرعات وأموال الزكاة ليسهر بها أولادهم على موائد القمار في الكباريهات على موائد القمار مع البنات وتشترى بها الفيلات وأحسن السيارات.والذين يعترضون عليهم يرمون بدون محاكمة في الزنزانات.

  5. آدم

    مستحيل ان يكون رئيس عربي من لا يتكلم أجنبي ولا يعصي ربي ولا يعصي الله والنبي،ولا ينهب الثروات ، ولا يتبع الشهوات ، ولا يتعاطى السكرات.

  6. كافكا

    بومدين هو ما هي الجزائر عليه الأن . لا شك ان الرجل يتقلب الآن في فبره ندما و حسرة على مساهمته و تأسيسه للخراب الدي توجد عليه الجزائر .

  7. Big Finder

    بوخروبة تعني المتخصص في التخريب و الدليل .ما ترك بعده الا الخراب المتواصل .وقد جعل الله كيده في نحره.و ارملته هذه كارملة اخيه الدكتاتور القذافي حمالات الحطب.

  8. BOUKNADEL

    Boukharoba,comme les autres étaient loin d’être des saints.... Les dirigeants arabes autoritaires et non arabes qui présidaient a la destinée de leurs peuples opprimes ,en Algérie et ailleurs,avaient commis des crimes d’assassinats de leurs opposants . Boukharoba quant a lui aurait fait assassiner et liquidés physiquement en Algérie et même a l’étranger en Espagne et ailleurs ses opposants,des salles besognes confiées a des barbouzes du régime dictatorial,. Les Boukharoba et les autres se seraient enrichis illicitement sur le dos le pauvre et malheureux peuple qui n'a cessé de souffrir le martyr et le calvaire de la misère malgré les énormes richesses dont est doté le pays. Ils posséderaient des comptes biens garnis ouverts dans des banques étrangères en France ,Suisse,USA et ailleurs jusque meme en Asie et ont tous comme avait déclaré publiquement un jour Bouteff: Je Cite: Il n y a personne en Algérie dit-il qui n'a pas mis son doigt dans le pot de miel avait-il osé dire. Boukharoba était loin d 'être un saint ,il posséderait des comptes a l' étranger pas seulement a New York mais ailleurs aussi comme les autres. On dit que le ministre des A.E de l’époque de Boukharoba ,l'actuel président de la République ,aurait lui aussi détourné des millions de francs français quand il était ministre des affaires étrangères sous Si Boukahroba. Un scandale qui avait fait tache d'huile a l’époque. Les richesses du pays ont été détournées durant des décennies entières c'est pourquoi le pays est resté toujours un des plus sous développés du tiers monde malgré les richesses de gaz et de pétrole exploitées durant un demi-siècle. Remarquez comme les pays du golfe arabes ont développé leurs pays grâce au gaz et au pétrole et comparez l’Algérie avec ses richesses énormes ,restée un désert, face a ces pays du golfe très développés économiquement.. Les richesses de l’Algérie sont parties en fumée,entre détournements au profits de ses dirigeants anciens et actuels,et les gabegies monstres,la corruption des états africains pauvres et corrompus,le polisario a lui seul qui aurait avalé plus de 600 milliards de dollars durant 40 années ans une aventure qui na rien rapporté en contre partie au régime militaire dictatorial, ,les instances pourries et les médias étrangers corrompus en manque de liquidité comme les lobbys en Amérique et en Europe qui sont au service du régime algérien,sans oublier des contrats juteux par centaines de milliards de dollars attribués a chaque fois durant des décennies a des pays puissants,connus de tous les algériens, pour acquisition de la Khourda militaire entre autres ,juste pour qu'ils continuent a soutenir le régime barbare harki et lui éviter de comparaître devant la Cour Internationale de Justice de la Haye pour crimes contre l’humanité commis sur le peuple algerien durant la décennie noire des années 90 Les escrocs de dirigeants du tiers monde ,arabes et non arabes ,qui avaient duré au pouvoir de très longues années de dictature ,avaient tous les mains souillées de sang de leurs opposants et ont détourné des centaines de milliards de dollars qu'ils avaient transférés illicitement et déposés dans leurs comptes personnels ouverts dans des banques étrangères

الجزائر تايمز فيسبوك