Guerre contre Ali Haddad : La pièce de théâtre est terminée

IMG_87461-1300x866

Comme prédit par bon nombre d’observateurs, la guerre menée récemment par le Premier ministre  Abdelmadjid Tebboune contre l’homme d’Affaires Ali Haddad (également président du Forum des Chefs d’Entreprise (FCE), l’organisation patronale la plus puissante en Algérie) n’est qu’une pièce de théâtre dont le dernier acte se jouera dimanche prochain à Alger.

L’épilogue de cette pièce théâtrale, qui a tant réjoui les partisans du Général Tewfik, aura lieu dimanche 30 juillet puisqu’Abdelmadjid Tebboune sera assis autour de la même table avec Ali Haddad mais aussi avec Abdelmadjid Sidi Saïd, l’inamovible patron de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA). La rencontre est prévue au Palais du Gouvernement et l’objectif de la réunion consiste à préparer la prochaine Tripartite. Ce sont les services de communication du Premier ministère qui ont rendu publique cette information qui coupe court avec toutes les spéculations relayées ces derniers jours notamment par deux quotidiens francophones, à savoir « Liberté » et « El Watan » dont les affinités avec le général Mohamed Mediene sont un secret de polichinelle.

Le contenu du communiqué de la chefferie du gouvernement contient aussi d’autres points et détails qui confirment, si besoin est, que Haddad et Sidi Saïd sont toujours intouchables. Le communiqué explique que la rencontre a pour but d’examiner les points à l’ordre du jour à soumettre à la Tripartite ainsi que la fixation de la date et du lieu de la tenue de cette rencontre dont l’organisation est prévue prochainement. Il est fort possible que la mise en scène d’un simulacre de conflit entre Tebboune et Haddad (Sidi Saïd aussi) viserait à débusquer l’ensemble des personnalités politiques et des médias qui n’attendent que la moindre occasion pour rebondir et sortir leurs griffes contre le clan de Bouteflika. Si c’est le cas, le clan présidentiel a vraiment réussi dans ce plan machiavélique. Quant au peuple, il reste otage entre la peste et le choléra. Comme toujours, depuis 1962.

Tahar Khellaf

اضف تعليق


تعليقات الزوار

  1. BOUKNADEL

    La réalité c'est que tout ce beau monde est pourri jusqu'aux os dans ce pays ou seul le peuple est innocent le reste ce sont des criminels d’assassins et des bandits de grand chemin qui ont détourné les milliers de milliards de dollars durant ds décennies de dictature militaire alors que le peuple algérien n'a connu durant toute sa malheure use existence de calvaire indescriptible que misère noire ,hogra et oppression sauvage. On demande a Taboune de dénoncer au monde les moufsidines d'Algérie. Le pourrait-il sans qu'il se fasse supprimé au moindre geste de sa part a vouloir denoncer au monde ces moufsidines ? Si Taboune  (hachakoum )doit transmettre les dossiers du Fassad comme on le lui demande ,il devrait affréter un avion cargo pour transporter des tonnes de documents accablant les harki assassins et le clan mafieux de Bouteff qui ont détourné les pétrodollars transférés illicitement sous d'autres cieux mis dans des comptes bancaires personnels ouverts a travers le monde,des pétrodollars detournees au détriment du bien être jamais connu du peuple algérien pauvre démuni et soumis .... Pourquoi d’abord la justice de la Haye ne s 'est pas saisi des dossiers des criminels militaires qui avaient massacré sauvagement des centaines de milliers d’algériens dont 24.000 disparus forcés enlevés et abattus froidement par le DRS durant la décennie noire des années 90. Pourquoi personne dans ce qui est appelle le monde libre dont mama Franca ne s'est occupé a faire la lumière sur les centaines d'enfants et de femmes égorgés par les escadrons de la mort du DRS a Bentalha et ailleurs? Ah oui ! au fait Pourquoi mama franca n'avait pas pesé de tout son poids pour chercher a découvrir les vrais criminels qui avaient égorgé les religieux français de Tibhirine? Ou en est -on aujourd'hui dans l’enquête diligentée par la France et confiée a un juge français chargé de faire la lumière sur l’assassinat en Algérie de ces pauvres moines français? Une enquête pourtant rançaise qui piétine de façon bizarre durant deux décennies sans résultats.... un monde bizarre dois je dire !

  2. رائد الرحمانية

    أه من طول السنين . وهذا البلد الأمين . وخلق حكامنا فرنسيين . ثم ردونا أسفل السافلين . إلا الذين إستشهدوا او عملوا الصالحات فلهم أجر غير ممنون فما يكذبك بعد بالذين . أليس بوتفليقة بحاكم الشياطين . ! !؟

الجزائر تايمز فيسبوك