Faut-il diversifier les mouvements indépendantistes kabyles?

IMG_87461-1300x866

Le  MAK, Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, est crée par  un groupe de militants et intellectuels kabyles en 2001. Ferhat MEHENNI  a présidé ce mouvement autonomiste jusqu’en 2010. Puis  Mohand Larbi Teyyev  de juin 2010 à  août 2011 et Mouloud Mebarki d’août 2011 à  décembre 2011. Bouaziz Ait Chebbib a tenu la présidence du MAK de  décembre 2011 à novembre 2016. C’est sous la présidence de ce dernier que le mouvement a évolué en 2014 de son ancienne forme autonomiste vers l’autodétermination avec l’option indépendantiste.

Ce mouvement a permis la structuration de nombreuses coordinations à travers les villages et villes kabyles. C’est ainsi qu’il a redonné aux kabyles le courage et  la confiance  perdus dans les luttes ultérieures de démocratisation de l’Algérie. Il a suscité   beaucoup d’espoirs au sein du peuple kabyle et a même fait trembler le pouvoir colonial algérien.

Le Gouvernement provisoire Kabylie (GPK) est né le 1er juin 2010 à Paris, il est présidé toujours par la même personne M. Ferhat Mehenni. Ce dernier est la  seule et unique personne qui  nomme et limoge les ministres sans contrôle ou conseil d’aucune organisation  militante élue.

Un climat de méfiance et de suspicion  entre le président du GPK et l’ancien président du MAK Bouaziz Ait Chebbib a commencé en 2014 pour arriver à une situation de crise et de tension en 2015 et se terminer par la démission de Bouaziz en 2016 de la présidence du MAK.

L’arrestation le 27 juin 2017 de Yuva Tala Hammou,  représentant du GPK en Afrique du Sud par la police algérienne a entraîné une grave dissension entre les deux hommes.                                                               Ferhat Mehenni, a accusé l’ex-président du MAK, Bouaziz Ait Chebib, d’avoir livré Yuva Tala Hammu à la police algérienne. Yuva Tala Hemmu « aurait été donné par le clan de l’ancien président du MAK », a-t-il indiqué, dans un communiqué diffusé, sur son site officiel Siwel.
Bouaziz Ait Chebib, a répondu à cette accusation qu’il a qualifiée d’ « appel public au lynchage ». Il a ajouté, dans un communiqué, que « face à cet appel au meurtre, je tiens pour responsable Ferhat Mehenni de toute atteinte qui pourrait survenir sur ma personne ou sur des militants ».

La querelle s’enflamme sur les réseaux sociaux. Un responsable qui accuse et un autre responsable sommé de se taire. C’est comme un tribunal qui prive l’accusé de son droit de défense. De fil en aiguille, les internautes ont fini par saisir le dessin qui se trame derrière cette histoire : Le culte de la personnalité et du zaimisme comme au temps de Mesali Lhadj refait surface et de belle manière. Honnêtement, la Kabylie mérite beaucoup mieux que ce désolant spectacle. Ça ne peux pas continuer comme ça. Je pense que l’apparition de nouveaux partis ou mouvements indépendantistes ne pourrait être que bénéfique pour la Kabylie.

Etant donné que les militants kabyles ont choisi de mener la  lutte de façon pacifique et démocratique, en utilisant les moyens politiques, il conviendrait alors qu’il y ait une diversité de courants et d’opinions dans le MAK et le GPK, or il se trouve que toute dissonance ou idée différente de celle du président est vite combattue. De nombreuse purges ont été opérées plusieurs fois et on privé la cause kabyle de cadres très compétents, souvent  livrés à la vindicte populaire par des accusations de trahison sans preuves ni fondement.

S’il y a une diversité de mouvements indépendantistes, les kabyles choisiront  alors de militer dans le mouvement de leur choix. Ils auront à choisir le mouvement correspondant le mieux à leur idéal de lutte et opteront pour  celui qui leur convient pour mener à bien le combat libérateur, si difficile.

Un bon militant indépendantiste est celui qui adhère aux  programmes et aux idées, en participant aux actions sur le terrain et non pas celui qui  prête allégeance et soutient telle ou telle personnalité contre une autre à partir de son clavier d’ordinateur.

La lutte pour l’indépendance de la Kabylie doit se focaliser sur la création d’un Etat kabyle en commençant par la base et non pas par le sommet. On doit concentrer nos efforts sur le terrain auprès de la population contre l’arabisation et la salafisation et non sur le net.

Les  mouvements indépendantistes sincères seront ceux qui construiront des alliances entre eux pour travailler ensemble afin de construire l’Etat kabyle. Les faux semblants, les zaimistes et les infiltrés sont ceux qui passent leur temps à tirer des flèches sur les autres kabyles.

Yuva  n Tguba

تعليقات الزوار

  1. من طنجة الى الكويرك

    هيا يا احرار جمهورية القبايل ويا احرار جمهورية الطوارق نحن اربعون مليون مغربي معكم قلبا وقالبا وسوف ندعمكم بكل شيء حتى بالسلاح ونحن المغاربة بجميع اطيافنا صحراويون وامازيغ من طنجة الى الكويرة معكم ولن نتخلى عنكم حتى يرتفع علم جمهورياتكم في الامم المتحدة والاتحاد الافريقي والجامعة العربية و المنظمة الاسلامية لاننا لا نعترف بشيء اسمه ا ل خ ر ا ء ر

  2. hoggardz

    l est à saluer la naissance de ces mouvements autonomistes du Grand Souss et du Grand Rif. Nous attendons avec impatience celle des Mouvements pour l’Autonomie du Grand Moyen Atlas et du Grand Sud marocain. Quoiqu’on dise, l’idée d’autonomie fait son chemin et plus vite qu’on le croit. Au Maroc, on le souhaite pour nos frères berbères pour se libérer du joug de cette monarchie moyenâge use et médiévale qui les etouffe et qui patauge encore a l’ère de l’allégeance jurassiques Le Rif, qui a été dans les années 1920 le précurseur du mouvement,de libération des peuples colonisés, se retrouve aujourd’hui dans la même situation d’il y a un siècle et plus : un Rif marginalisé dans un Maroc triplement colonisé :Par la dynastie chérifienne inféodée à l’arabo-islamo-wahhabisme sur les plans politiques, culturels et financiers, Par l’occupation d’une partie de son territoire par l’Espagne Ceuta et Mellila, constituant aujourd’hui les dernières possessions coloniales européennes en Afrique, Par la main-mise financière du lobby de la France-Afrique, qui lui assure une forme de protection. comme au temps du protectorat français . Dans ce magma politico-financier et religieux, le Rif paie le prix de sa volonté d’émancipation et d’autonomie depuis des siècles il n’a jamais accepté le pouvoir des sultans et s’était toujours défendu, par les armes contre eux. c’est vos rois qui ont combattues les rifains en les traitement de toutes les insultes lors de la guerre du Rif  (1920 – 1926 ) contre l’occupation espagnole et française, puis l’instauration de la République du Rif, les Rifains avaient, dès 1925, engagé un déploiement militaire coordonné de libération de tout le Maroc. La coalition Espagne-France avec la complicité du sultan Moulay Youcef avait mis en échec cette initiative de libération. En plus de la levée par le sultan des troupes harkis à côté de l’armée française et espagnole, la religion avait été fortement utilisée pour combattre les Rifains. Le sultan et ses cheikhs faisaient des prêches dans les mosquées et sur les marchés pour combattre les envahisseurs rifains’  (el djouhalla du Rif” ) . Al Hoceima et toute sa région se mobilisent aujourd’hui pour dire ça suffit à la marginalisation et à la ghettoïsation dont elles sont victimes depuis des décennies et rappeler aux tenants de la monarchie, qu’elles demeurent fidèles à l’héritage d’Abdelkrim Al Khattabi

  3. hoggardz

    من طنجة الى الكويرك il- ya- des états, telle que l’Algérie, au cours de l’histoire par leur sacrifice et leur courage, grandissent de 2.300.000 km il –y- a des êtas tel que le Maroc, par leur opportunisme cupidité et convoitise Se rapetissent a 446 550 km. C’est comme dans un match, a la fin, c’est le résultat qui compte vous allez le faire avec cette armée de ramassis et de troufions en lambeaux aux yeux mis clos , un joint de zatla a la bouche et les deux mains pour gratter leurs culs sodomisés sous une chaleur torride de plus de 50 degrés incapable de défendre un petit Ilot, Iles de Leila et consorts .une faction sahraoui a obligé les far,pour ne pas dire souris, à décamper pour ne plus revenir a Guerguerat ,ils se sont retirés sans faire le moindre bruit, la queue entre les jambes, dépité d’avoir essuyé un échec cuisant, en face des guerriers sahraouis qui sont prêts a leur faire subir une déculottée a cette armée de loqueteux L’Algérie n'est pas un Gourbi et ce n'est sans doute pas ce maroc, un nain de la taille du Luxembourg ou du Qatar qui va ebranler le plus petit poil de notre pilosité pubienne. Sa force tranquille ne doit pas tromper les prétentions de quiconque autour de nous ou loin de nous.

  4. شوقي

    والله ما نفصالهم إلا على هذا الدين وما عداؤه إلا له وإنهم فضلوا على الجنة الجحيم. ـ ( مثلي و مثلكم كمثل رجل أوقد نارا فجعل الفراش و الجنادب يقعن فيها و هو يذبهن عنها و أنا آخذ بحجزكم عن النار و أنتم تفلتون من يدي  ). . ‌

  5. MOHA OUMOH SRIRI

    LE ROYAUME DU MAROC ,UN PAYS QUI POSSÈDE 13 SIÈCLES D'HISTOIRE EST LA BÊTE NOIRE QUI FAIT TREMBLER DES FESSES ET DEPUIS TOUJOURS LE RÉGIME FANTOCHE ET ILLÉGITIME HARKI, UN REGIME MILITAIRE DES PLUS H ORRIBLE AU M DE QUI EST L'AUTEUR DES MASSACRES SAUVAGES DE 400.000 ALGÉRIENS DURANT LA DÉCENNIE NOIRE DES ANNÉES 90 AVEC S  LOT DE 24.000 DISPARUS F ORCÉS ENLEVÉS ET ABATTUS FROIDEMENT PAR LES CRIMINELS DU DRS SANS OUBLIER DE RAPPELER ICI ENC ORE LES CENTAINES DE FEMMES ET ENFANTS ALGÉRIENS INNOCENTS ÉG ORGÉS COMME DES AGNEAUX A BENTALHA ET AILLEURS ,CRIMES C TRE L’HUMANITÉ COMMIS PAR LE SINISTRE RÉGIME HARKI A LA PINOCHET DU CHILI. LE ROYAUME DU MAROC EST UNE DÉMOCRATIE RÉELLE ,LES MANIFS DES POPULATI S DU RIF ET CELLES  ORGANISÉES DANS D'AUTRES RÉGI S DU MAROC  T LIEU LIBREMENT ET LÉGITIMEMENT POUR RÉCLAMER PLUS DE BIEN ÊTRE C TRAIREMENT AU RÉGIME HARKI DICTAT ORIAL ET ASSASSIN QUI A PRIS EN OTAGE LE MALHEUREUX PEUPLE ALGÉRIEN DURANT DES DÉCENNIES DANS LA SOUFFRANCES ,LA PRIVATI  DE SES DROITS LÉGITIMES LES PLUS ELEMENTAIRES ET QUI SUBIT UN CALVAIRE INTERMINABLE QUI INTERDIT TOUTE F ORME DE MANIFESTATI  DES POPULATI S ALGÉRIENNES OPPRIMÉES. LES CHAYATES ET HYPOCRITES CES CHIENS AFFAMÉS DU RÉGIME HARKI VACILLANT PEUVENT TOUJOURS ABOYER TOUT LE TEMPS SUR CE SITE EN INSULTANT LE MAROC . LA CARAVANE DU ROYAUME DU MAROC PASSE ET CES CHIENS GALEUX A LA SOLDE DU DRS ASSASSIN PEUVENT ABOYER SANS ARRET POUR BENEFICIER DES MIETTES QUE LEUR OFFRIRAIT LE REGIME CRIMINEL HARKI EN REC PENSE DE SERVICE RENDU POUR LEUR PERMETTRE DE COURRIR SE PROCURER UNE CHKARA DE LAIT EN POUDRE EN FAISANT DES QUEUES INTERMINABLES A L INDIENNE. LE MAROC BAZZAFF A3LIKOUM ! C'EST LE MOINS QUE L'  PUISSE DIRE

  6. Le maroc uni et integré ceux qui cherche la fitna vont à l'enfer les marocains sont compris vive le maroc vive le roi L'indépendence c'est pour le republique kabyle établie en france et sin président FERHAT

اضف تعليق


well, this is out capcha image

الجزائر تايمز فيسبوك