Le fils de Boudiaf : »Je ne cherche plus qui a tué mon père »

IMG_87461-1300x866

Le fils de Mohamed Boudiaf, tué par les généraux Algérien en juin 1992,  a annoncé qu’il renoncera à toutes ses activités en vue de faire la lumière sur crime. « Tant que le régime est le même, ça ne sert absolument à rien d’espérer de voir la vérité sur assassinat de mon père éclater », a déclaré à la presse Nacer Boudiaf.

C’était sa réponse au patron du journal El Nahar qui a affirmé que Boudiaf a été tué par le général Toufik.  » On se demande pourquoi ce Rahmani a attendu 29 ans pour nous dire que c’est le général Toufik qui a tué mon père. Il est clair qu’il s’agit de règlement de comptes entre clans du régime », a répondu Nacer Boudiaf au patron d’Enahar qui a subi l’humiliation de sa vie à travers cette réponse salutaire à plus d’un titre. Nacer Boudiaf a remis carrément à sa place l’opportuniste d’Enahar.

Le fils de Mohamed Boudiaf est toujours resté loin des champs du sérail. Il a tant cherché la vérité sur son père, mais il s’est retrouvé tout seul. Aucun parti politique, aucune organisation ni même les amis de son père ne sont venus à son aide. Il a fini par  baisser les bras devant le régime algérien qui a tué son père. « De toutes les façons tout le monde connait qui sont les commendataires de l’assassinat de mon père », assène Nacer Boudiaf.

Ravah Amokrane

اضف تعليق


تعليقات الزوار

  1. Mansour Essaïh

    a - Par cette attitude, tu consacres la loi de la jungle qui règne dans ton pays. ……………………………………………………………………………… b - Tu es le fils du défunt, mais tu n'es pas le seul membre de sa famille et l'unique ayant droit. Tu n'as donc pas le droit d'écarter tout le monde et d'imposer ton point de vue, pour le moins, inexplicable. ………………………………………………………………………………… c - Boudiaf père était le Président de l’Algérie quand il a été assassiné par qui tu fais semblant de ne connaitre. …………………………………………………………………………. A ce moment, il était le père de tous les algériens et non pas seulement ‘’mon père’’ comme tu essaies de le représenter pour tromper la justice et l’opinion publique algérienne. Il appartient, donc, au peuple algérien de décider de la suite à donner à cette affaire. Tôt ou tard, le peuple algérien et la justice triompheront des assassins. C’est sûr et certain. C’est écrit. ………………………………………………………………………….. C’est écrit. D’abord dans le ciel, car  (اللهُ يُمْهِل وَ لَا يُهْمِل ), ensuite sur dans les mémoires et enfin ‘’sur les cahiers d’écolier, sur les pupitres, sur le sable….’’. ……………………………………………………................................ d - Tu ne cessais jamais d’acc user certains d’avoir été corrompus à coup de milliards pour se taire. Combien coûte, alors, le rôle interprété par les comparses qui jouent aux complices ? ……………………………………….……………………………. e - …………… Ce n’est pas fini.

  2. حتى يبقى رأسك على كتفيك عليك بإغلاق فمك وأذنيك

الجزائر تايمز فيسبوك