Crise financière en Algérie : Le budget de Tizi Ouzou passe de 47 à 23 milliards

IMG_87461-1300x866

Le pouvoir algérien a beau cacher la vérité au peuple, concernant la crise économique grave qui traverse le pays, mais la réalité quotidienne ne cesse de confirmer que les choses sont loin d’être reluisantes et vont de mal en pis. On est vraiment loin de la période faste des discours triomphants de l’ex-Premier ministre Abdelmalek Sellal où ce dernier encourageait les jeunes de l’Ansej à utiliser l’argent des crédits contractés pour se marier.

Ainsi, après l’annulation de tous les grands projets dont a bénéficié la wilaya de Tizi Ouzou, suite à la crise née pendant l’été 2015 après la baisse du prix du pétrole,  comme le projet du nouveau centre hospitalo-universitaire et après l’arrêt des travaux du projet du nouveau stade, c’est au tour du budget de la wilaya de Tizi Ouzou d’être amputé de plus de la moitié. Désormais, l’Etat algérien est contraint d’effectuer des coupes même sur les budgets des wilayas et des collectivités, apprend-on.

Voté ce mercredi, par les élus à l’assemblée populaire de wilaya,  le budget supplémentaire de la wilaya de Tizi Ouzou de l’année 2017 a enregistré une baisse de près de 60 % ! Le budget en question est passé de 47 milliards de dinars en 2016 à seulement 23 milliards de dinars cette année. De ce fait, lors de la session ordinaire de l’APW, la sonnette d’alarme a été notamment tirée par le nouveau président de l’APW, Mohamed Lemsela qui a affirmé qu’un tel mince budget mettra la région face à des difficultés financières insurmontables. Il y a eu carrément suppression d’une bonne partie des chapitres de ces budgets supplémentaires.

Tahar Khellaf

تعليقات الزوار

  1. BELABBAS

    Le régime raciste et assassin at toujours dans ses priorités absolues d’exterminer les peuples Amazigh sous occupation algérienne par des agressions systématiques et caractérisees dans la région de Ghardaia ,ou les leaders amazigh sont toujours incarcérés et sans jugement dans les sinistres geôles terrifiantes du DRS . Tous les moyens sont bons pour mettre a genoux les peuples amazighs de Ghardai et de Tizi ou zou y compris le moyen économique faible et insignifiant qui entretient la misère noire dans ces régions et la famine aux populations amazighs révoltées qui manifestent contre le régime harki/assassin. Le peuple amazigh colonisé par le régime harki lutte et mène un combat de longue date pour son indépendance mais hélas le monde occidental pourri et hypocrite ,qui cherche a seulement et uniquement a sauvegarder ses intérêts colossaux économiques et stratégiques que lui accorde le régime fantoche harki,laisse faire le régime harki pratiquer ses exactions barbares sur des peuples amazighs ,sans jamais réagir . Et l'onu ,ce machin dont l'existence ne se justifie plus,et les hypocrites de soi-disant défenseurs des droits de l'homme occidentaux qui laissent faire les harkis leurs excations barbares sur des populations civiles sans défense sans intervenir a aucun moment.

اضف تعليق


well, this is out capcha image

الجزائر تايمز فيسبوك