Les habitants de Tuviret se préparent pour la manifestation du 20 mai

IMG_87461-1300x866

« On est kabyle et on reste kabyle », c’est le mot d’ordre des souverainistes à Tuviret. Les habitants de cette grande région de la Kabylie se préparent d’arrache pied pour le rendez-vous du 20 mai prochain. Une manifestation pour les habitants de Tuviret de réaffirmer leur attachement à la Kabylie mais surtout pour  l’indépendance de leur pays.

« Nous sommes en colère. Le régime veut nous ôter de la Kabylie et nous prendre pour des algériens. Un plan clairement dévoilé le 20 avril dernier lorsqu’il a autorisé les manifestations à Vgayet et à Tizi Wezzu, mais pas à Tuviret. Nous avons déjà réagi par l’empêchement des élections et la chasse des candidats de la honte. Nous allons aussi envahir la ville de Tuviret pour réclamer l’indépendance de la Kabylie », fulmine Ravah, un militant souverainiste de Takarboust.

Les préparatifs vont bon train à Tuviret. Les militants sont sur le qui vive. « Il faut que les autres kabyles d’Asdif, de Bourdj Bouréridj et de Djidjel nous emboîtent le pas. C’est à nous de tracer et défendre nos frontières », avertit un jeune militant de Raffour. Pour un autre, de la même région et plus optimiste, « Si le régime commence déjà à se soucier des frontières de la Kabylie, c’est qu’il se prépare pour un statut spécial pour la Kabylie. C’est un signe que nous avons franchi un pas de géant pour notre libération ». D’autres kabyles de Tizi Wezzu et de Vgayet comptent aussi rallier la marche de Tuviret le 20 mai prochain. « C’est une manière de démonter que les souverainistes se mobilisent en masse même en dehors des manifestations du 20 avril », nous confie un militant de Draa El Mizan.

Ravah Amokrane

اضف تعليق


تعليقات الزوار

الجزائر تايمز فيسبوك