Un jeune kabyle arrêté à Ouargla pour détention de « deux bières »

IMG_87461-1300x866

Un jeune kabyle d’une trentaine d’année, répondant aux initiales A.D, a vécu une surprenante mésaventure à Ouargla. Il a été intercepté, selon ses dires, pas des gendarmes qui avaient l’air de faire une grande decouverte en trouvant dans sa voiture deux bières.

Sa déception fut totale, lorsque les hommes en uniforme l’ont conduit à la brigade de la gendarmerie pour un interogatoire. Pendant 4h, il a essayé de leur faire comprendre qu’il n’était n’était pas en état d’ivresse et qu’il a le droit de transporter deux bières dans sa voiture. Aux gendarmes qui voulaient lui faire signer un PV pour ivresse sur la voie publique, qu’il refusa de signer, il retorqua : « Y’a t-il une ou deux constitutions dans ce pays ? En Kabylie, nous avons des bars et des debist de boissons à emporter avec des registres de commerce tout à fait légal ».  Pis encore, pour ce délit, le jeune kabyle, d’Aokas plus exactement, a été présenté devant le juge sans possibilité de se défendre. La juge en hidjab lui a interdit de s’exprimer. Le droit de la défense était royalement bafoué. L’accusé a été même condamné à payer une amande, sans nous préciser le montant.  Il a eu juste le temps de lancer à la juge: Puisque vous me refusez le droit de me défendre, pourquoi m’avez-vous convonqué ?

Pourtant la consommation de l’alcool n’est pas officielement interdite en Algérie. Au fait, dans certaines région d’Algérie, la drogue, le vol, la prostitution et autres fléaux sont banalisés et ne sont pas interdits, sauf l’alcool demeure interdit car prohibé par l’islam et les autorités. Étrange !

Ravah Amokrane

تعليقات الزوار

اضف تعليق


well, this is out capcha image

الجزائر تايمز فيسبوك